bandeau esprit68
Notre poison quotidien

Notre poison quotidien

Notre poison quotidien, film documentaire de Marie-Monique Robin, 2010. « Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, cent mille molécules chimiques ont envahi l'environnement, et plus particulièrement l'alimentation. Des résidus de pesticides subsistent sur les fruits et légumes, des additifs alimentaires sont intégrés dans les plats préparés, et les emballages en plastique sont monnaie courante. Parallèlement, au cours des trente dernières années, les cancers, les maladies neurologiques telles que Parkinson ou Alzheimer, et les troubles de la reproduction ont considérablement augmenté dans les pays développés. Existe-t-il un lien entre cette inquiétante évolution et le déferlement des substances chimiques dans nos assiettes ? » (présentation Arte)
L’enquête de Marie-Monique Robin (réalisatrice de Torture made in USA, Escadrons de la mort,l'école française, Le monde selon monsanto), explore la manière dont sont évalués et réglementés ces produits chimiques, potentiellement dangereux, qui entrent en contact avec notre alimentation. Elle évoque notamment le cas de l’aspartame, cet édulcorant autorisé contre l’avis du comité scientifique par la Food en Drug Administration suite aux pression de Donald Rumsfeld alors secrétaire général de la Maison Blanche. L’aspartame sera commercialisé sous le nom de nutrasweet par la société Searle, dirigée par Rumsfeld, qui sera finalement rachetée par la firme Monsanto en 1985. Malgré les études qui concluent aux effets cancérigènes de l’aspartame ou aux risques d’accouchement prématurés qu’il induit, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a maintenu son l’autorisation, ce qui pose Le problème de la neutralité des experts, souvent liés financièrement à l’industrie agro-alimentaire ou pharmaceutique. Le cas du bisphénol – A – présent dans les biberons mais aussi dans de nombreux plastiques alimentaires ou dans le revêtement intérieur des canettes d’aluminium et considéré comme un perturbateur endocrinien qui peut induire des malphormation congénitale ou conduire à la stérilité montre quant à lui que l’adage « la dose fait le poison » n’est pas valable pour certains produits, nocifs dès les plus faibles concentration. « L’effet coktail » des différents poisons industriels multiplie encore les risques pour la santé… Bon apétit !

Accueil > Films et vidéos recommandés > Notre poison quotidien



A voir sur cette page ou sur Tou Tube à cette adresse.



Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Partie 6

Partie 7

Partie 8